• Mise en place de la première hausse

    Aujourd'hui 15° température idéale pour aller visiter nos chères avettes (abeilles). Les ruches, cette année, démarrent très fort, elles sont toutes superbes, bien populeuses.

    A ma grande surprise les constructions de cire ont repris  et le couvain est très développé. Mais surtout, il va falloir que je mettes en place ma première hausse sur la ruche que j ai mis sur le colza.

    A l'ouverture de la ruche j'ai tout de suite remarqué une population très importante mais surtout que tout les dessus de cadre étaient bien blanc.

    Mise en place de la première hausse


     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    C'est le signe incontestable qu'il est temps de mettre en urgence une hausse.

    Pour mettre une hausse si tôt en saison, il faut prendre quelques précautions car les nuits et certaines journées sont encore très froides. Si vous la mettez telle quelle, vous allez refroidir brutalement votre ruche ( le couvain doit être a une température de 34,35°) en augmentant considérablement le volume à chauffer. Pour éviter cette baisse de température, brutale et fatale, il suffit de mettre un journal entre le corps et la hausse (pas pour leur donner de la lecture).

    Mise en place de la première hausse

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Elles vont le découper doucement en fonction des éléments et de la surface  qu'elles souhaitent coloniser. Vous allez trouver devant la ruche des tous petits débris de journaux qui indiqueront qu'elles ont commencé à coloniser la hausse 

    Par contre ne mettez surtout pas de grille à reine ( elle empêche la reine de monter pondre dans la hausse) car si cette dernière manque de place pour pondre elle va essaimer et vous allez perdre votre essaim et votre récolte, laissez la pondre dans la hausse, elle ne va occuper que les 3 ou 4 cadres du milieux, elle vous laissera les cadres de rives et ceux de la deuxième hausse .

    A bientôt .

     

     


    2 commentaires
  • la stimulation au sirop 50/50 permet un redémarrage rapide de la ponte de la reine, cette dernière croit à une miellée importante,  à un démarrage de la floraison et adapte sa ponte en fonction du travail à venir ( le printemps arrivant il va falloir plus d'ouvrières ). Ce qui permet d'avoir une population très importante lors de la véritable floraison de printemps et assurer une bonne récolte de miel. 

    Attention cette méthode doit être bien suivie, car quand votre ruche sera pleine à craquer, si la miellée de printemps a du retard, votre ruche va essaimer par manque de place et de nourriture. Pour éviter l'essaimage, il faudra, si ça se produit, impérativement mettre une hausse et faire un essaim artificiel. c'est à dire de retirer de votre ruche deux cadres de couvains et un cadre de nourriture que vous mettrez dans une ruchette que vous remplacerez par deux cire gaufrées neuves, pour faire de la place pour que la reine puisse continuer à pondre. Sinon vous allez créer un blocage de ponte. 

    Cette ruchette stimulée à son tour vous fera une belle ruche pour l'année suivante ( on en reparlera, ça fera l'objet d un article )

    le sirop 50/50 est tout simplement du sucre cristallisé du commerce. En proportion : 1 l pour 1 kg ( personnellement je prend du premier prix marque bien vu de système u car il cristallise pas dans le nourrisseur)

    Stimulation au sirop 50/50

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    nourrisseur couvre cadre

     

    si la température est encore froide à l’extérieur, il sera servi à une température de 35° en faible quantité (25 cl tous les deux jours ou 50 cl deux fois par semaine ). l idéale, c'est que les abeilles le consomment dans la journée, car  une fois refroidi à une température trop froide elle ne le consommeront pas. 

    Il existe deux sortes de nourrisseur : 

    -le premier est un nourrisseur qui se met sur le plateau couvre cadre. Il est très bien car il évite d'ouvrir la ruche mais le sirop baisse vite en température. 

    -Le deuxième, c'est le cadre nourrisseur. Il se met dans la ruche, au chaud, mais il oblige à ouvrir souvent la ruche et c'est pas top quand il fait froid. 

     

     


    votre commentaire
  • astuce du jour

    lors du déplacement d' une ruche, si vous rouvrez la planche d' envol pendant la journée, mettez des branches devant la ruche cela retient les abeilles. Elles se rendent compte que la situation n'est pas habituelle. Elles ne sortent pas de la ruche à toute vitesse et donc ne se perdent pas, ou moins ,ça leurs donnent le temps de se géolocaliser 

     

    deplacement d une ruche

     

     

     

     

     

     


    votre commentaire
  • MISE EN PLACE D'UNE RUCHE SUR DU COLZA

    bonjour aujourd’hui , j'ai mis une ruche sur du colza, la température extérieur est de 9°, vent assez fort, soleil mais température ressentie 5°

    vous me direz que mettre votre ruche sur du colza c'est débile car bourré de pesticide et bien figurez vous qu il existe une parade (MONSENTO vas faire la gueule). 

    j ai rencontré Luc ROBERT, un agriculteur qui pratique la double floraison et qui évite ainsi l'utilisation des pesticides sur le colza.

    LE PRINCIPE : mettre 4 à 5% de semence précoce au moment du semis.

    L' altise ou la puce du colza avide de pollen, s'attaque aux boutons floraux en les perçant pour atteindre le pollen avant l' ouverture de la fleur, détruisant ainsi la fleur et du coup la gousse rendant la récolte nul ou faible. 

    lors de la première floraison ( celle de la semence précoce) l'altise attaque les boutons et les fleurs laissant le temps à la deuxieme floraison d arriver à terme, sans dégât. Résultat la puce du colza ne détruit que 4 a 5% de la récolte. 

     Astucieux non. Comme quoi on peut limiter les dégâts sans pesticide.alors  pourquoi ne pas généraliser cette technique tout simplement car les ventes de pesticides seraient en chute libre 

     

     

     

    première floraison ou floraison piège

     

     


    votre commentaire
  •  

    Visite du 17/02/2016

    aujourd'hui visite très rapide au rucher, car le temps est ensoleillé mais froid. Des températures bien trop froide, 7°, pour ouvrir les ruches. 

    J'ai juste vérifié les réserves de candi qui, à cause de ce temps très doux sur ce mois de février, ont été mis à dure épreuve. En effet une ruche avait un stock très faible, trop faible pour attendre la visite suivante. 

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    N'hésitez pas à changer les pains de candi s'ils sont un peut juste en quantité. Ils ne seront pas perdu, ils pourront être refondus, ou ils pourront vous servir à fabriquer du sirop de stimulation.

    Personnellement, je vais commencer la semaine prochaine à stimuler mes ruches, avec un sirop 50/50 pour stimuler la ponte de la reine. Afin d'avoir des colonies très dynamiques dans 40 jour, lors de la floraison du colza, qui je pense sera assez précoce cette année. Je développerais ce thème la semaine prochaine, quand je démarrerais la stimulation. 

     

     

     

     

     

     

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique